Session de formation numéro 1

Avatar de l’utilisateur
Makhno
Administrateur du site
Messages : 576
Enregistré le : Ven 3 Juil 2015 19:04
Contact :

Session de formation numéro 1

Messagepar Makhno » Lun 30 Jan 2017 21:55

Pour notre première session de formation avec l'ensemble de la section, nous nous concentrerons sur le drill "Squad/platoon Attack"
Je vous demande de prendre connaissance de ce qui suit et de visionner au moins une fois la vidéo.
Pour que la formation porte ses fruits il faut que chacun ait en tête ce que nous cherchons a réaliser.
Pour les chefs de groupe et d'équipe, je vous conseille de l'imprimer et de l'avoir sous les yeux pendant l'exercice.



1-Platoon Attack : (p116+ Battle drills BATTLE DRILL I. PLATOON ATTACK et BATTLE DRILL 1A. SQUAD ATTACK)

https://www.youtube.com/watch?v=Mboe26GBtns


Platoon Attack (Mod1 GOS) Version modifiée de l'attaque de section, pour tenir compte de la structure GOS.
Contrairement à la réalité, la cohésion des groupes est maintenue.
Ce drill suppose que la section est en colonne simple (ou en essaim) en début de manœuvre.

1-La tête de colonne est prise à partie.
Le groupe de tête se poste et réplique.
1a : le feu est suffisant pour détruire l'ENI :
Le CDS rejoins le groupe de tête et reprends la progression.
1b : le feu ne parviens pas à détruire l'ENI.
Le CDS rejoins le groupe de tête, il observe le terrain et l'ENI, il détermine quel flanc offre les meilleurs abris pour mener un assaut.
Les CDG rejoignent le CDS.
on observe le terrain pour déceler la présence d'autres ENI particulièrement sur l'itinéraire d'assaut.
2-la manœuvre
Le CDS donne ses instructions d'appui au CDG du groupe de tête ( qui devient l'élément d'appui) puis prends le commandement de l'élément d'assaut constitué des groupes 2 et 3.
Le CDS ordonne au groupe 2 de mener l'assaut en utilisant le cheminement à couvert précédemment identifié. le groupe 2 doit chercher à se rapprocher au plus prêt sans être pris à parti.
Le troisième groupe reçoit l'ordre de couvrir le flanc exposé du groupe d'assaut. Cette mission implique que le groupe se déplace autant que nécessaire pour contrer les menaces. Il ne doit

pas se laisser fixer.
le groupe 1 continue d'appliquer des feux vers la position ENI. Il peut utiliser des M203 pour déployer un rideau de fumigènes afin de masquer le mouvement de l'élément d'assaut et appeler

des feux indirects.
3-l'Assaut
Arrivé en base d'assaut, le CDS ordonne le report de tir à l'élément d'appui (plus aucun tir sur l'objectif)( report de tir sur le flanc opposé à l'assaut). C'est désormais l'élément

d'assaut qui appliquera les tirs sur l'objectif.
En fonction de l'objectif , de sa nature et du volume ENI, l'assaut peut être conduit avec le groupe 2 ou le groupe 2 + le groupe 3 EN LIGNE.
Les mouvements par bonds seront privilégiés si le mouvement à couvert n'est plus possible.
L'élément d'assaut tombe en garde au delà de l'objectif.
4-Reorganisation
L'élément d'appui rejoins l'objectif.
On soigne les blessés, on complète les dotations en munitions.
Le CDS donne ses ordres pour reprendre la progression.

Option : Si la section comporte un groupe spécialisé appui, ses éléments renforcent le groupe au contact, et seul le troisième groupe mène l'assaut.

comparaison avec la réalité :
IRL ce type d'attaque suppose une supériorité numérique en faveur de l'attaquant, que nous n'aurons jamais. Elle est conduite avec le soutien de la compagnie. C'est à dire que si le volume

ENI est trop important ,c'est toute la section qui tombe en garde et applique des feux, tandis que les deux autres sections de la compagnie mènent l'assaut.
IRL la section dispose d'un Sous officier adjoint (platoon sergent) et de deux mitrailleuses (GPMG). Ces éléments renforcent l'élément d'appui.
IRL le feu direct (balles) est toujours insuffisant pour détruire l'ENI. Dans Arma, un ENI même retranché peut être détruit de front avec des fusils.
IRL l'ENI sera généralement dans des tranchées camouflées, et disposant de routes de repli couvertes vers un second échelon de fortifications. Dans Arma il n'est pas possible de creuser, et

l'IA ne se repliera pas.


----------------------------
Si nous avons le temps, nous travaillerons également ce drill :

2-Traversée de route ( ou tout autre découvert linéaire) par la section ( 2 ou 3 groupes).
la section manœuvre en essaim ou en colonne G1 en tête suivi de G2 et G3.

1-Face au découvert le groupe de tête fait halte et se poste de façon à couvrir les 180° avant.
Le CDG1 prendra soin de ménager un passage au centre de son dispositif.
Les armes spéciales ( MAAWS, ERIX) si le G1 en est doté peuvent être épaulés, ceci réduira le temps de réaction.

2-Le groupe 2 traverse le découvert et se poste symétriquement au groupe 1.
Lui aussi prends soin de laisser un passage clairement identifiable.
Si le découvert est trop grand pour être traversé en un seul bond, ceci n'est probablement pas la bonne technique de mouvement.
Le G2 ne doit pas nécessairement attendre la confirmation par radio que le G1 est en place. Quand le CDG2 observe que les équipes du G1 sont en place, il lance sa manœuvre.

3-Le groupe 3 traverse, dépasse G2, et sauf cas particulier, prends la tête du dispositif, et reprends la progression
Si le découvert est plus grand qu'une route, le CDG3 fera attendre son groupe en restant à portée visuelle de G2 jusqu’à ce que G1 ait fini sa traversée.

4-G1 traverse immédiatement derrière G3, dépasse G2 et prends la seconde place dans le dispositif derrière G3.
Cas particulier (spécifiquement exprimé par le CDS) G1 reste en appui durant la traversée de G3 si la situation tactique l'exige.

5-G2 reprends la progression en dernière position.

Retourner vers « Espace Communautaire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité